BO BURNHAM : INSIDE / WHAT. / MAKE HAPPY

Ticket Une belle personne m’a recommandé ceci :

2021
de Bo Burnham

Popcorn Son humour vif et perçant, ses talents d’auteur-comédien-chanteur-musicien-poète, m’ont donnée envie de découvrir ses premier et second spectacles :

2013
de Bo Burnham et Christopher Storer
2016
de Bo Burnham et Christopher Storer

Soda Bo Burnham a composé les musiques et les chansons de ses trois spectacles.

Bonbon Il a écrit, joué, mis en scène, réalisé et monté seul le dernier spectacle en date, Inside. Un petit chef d’œuvre.

Clap Lucide et mordant, sur le fil, en plein dans le mille, voici l’incroyable Monsieur Burnham ; )

Zigomascope Un trio de bobines remue-méninges à risettes et vive lume.

MaD

TED LASSO

de Bill Lawrence, Jason Sudeikis, Joey Kelly, and Brendan Hunt (2020-…)

Ticket Pas franchement douée pour la méditation durant la pandémie, je suivis un très bon conseil de remise en forme : une série sur un coach américain débarquant dans un club de football anglais.

Popcorn Sous le charme des acteurs et des actrices qui se passent ou se taclent de croustillantes répliques. Scénario et dialogues servis à point. De la balle ; )

Soda Musique de Marcus Mumford (Saison 1) et de Tom Howe (S2).

Clap Jason Sudeikis a créé et joue brillamment le personnage principal.

Zigomascope Deux paniers de bobinettes vitaminées, un baume à risettes bienvenu.

MaD

TARGET : PISTOL

iuCréée par Craig Pearce (MOULIN ROUGE et ROMEO + JULIETTE), Frank Cottrell Boyce (DOCTOR WHO) – 2021, Danny Boyle à la réalisation (TRAINSPOTTING I et II)

Un biopic sous forme de mini-série d’après les mémoires de Steve Jones (guitariste et membre fondateur des Sex Pistols), sur les Pistols, j’ai trop hâte. Mais la date de sortie reste inconnue à ce jour…

Avec des acteurs vus dans Game of Throne et The Queen’s Gambit. Suspense.

Punks not dead ! (of course)

par Lady Kiou

LES CHOSES DE LA VIE

de Claude Sautet (1970)

Ticket Un jour me prit l’envie de découvrir ce qu’était le cinéma de Claude Sautet. Eh bien je rencontrai quelques pépites, dont celui-ci.

Popcorn Une histoire d’une simplicité sans bornes, mais là n’est pas le propos. Ne serions-nous pas ici en présence de la plus jolie femme du monde et de deux monstres du cinéma français (ceci étant totalement subjectif) ?

Soda Le générique de fin chanté par les deux acteurs principaux et qui fini de plomber l’atmosphère.

Clap Une mise en scène bien particulière, un fil rouge et un montage des plus complexes.

Zigomascope Si vous avez un petit moment, jetez donc un oeil sur cette bobine charmante.

par Lady Kiou

HUMANITY

de John L. Spencer et Ricky Gervais (2018)

Ticket Avant de dévorer les deux saisons de la série After Life, que Ricky Gervais a écrite et dans laquelle il a joué, j’avais dévoré ce spectacle.

Popcorn Incisif et hilarant.

Clap « just because you’re offended, doesn’t mean you’re right » .

Zigomascope De la bobine remue-méninges bourrée de vitamines.

MaD

THE SHINING

de Stanley Kubrick (1980)

Ticket Je me souviens encore de cette phrase d’un ami alors que je m’apprêtais à regarder ce film pour la première fois : « qu’est-ce que je t’envie à cet instant précis car tu vas découvrir ce film ». Et pour cause. Je l’aime tellement que je n’ai pas encore osé en parler sur ce blog. Car comme dirait l’autre c’est un peu « my precious ».

Popcorn

Soda Une bande-son qui rendrait presque fou(lle).

Clap Une mise en scène ultra intelligente servie par de superbes acteurs, comme Jack Nicholson qui sait manier les moindres recoins de son visage afin de nous emmener dans son délire.

Zigomascope J’en frissonne encore !

par Lady Kiou

THE HUNGER (Les Prédateurs)

de Tony Scott (1983)

Ticket Dans les années 80, les films de suceurs de sang m’attiraient, je regardai donc celui-ci.

Popcorn La grande classe de David Bowie et Catherine Deneuve, agrémentée par Susan Sarandon qui se pose là aussi.

Soda Première image du film : gros plan sur Peter Murphy, le chanteur de Bauhaus, avec l’un des titres qui fit le succès du groupe.

Clap Plus qu’étonnante cette allégorie du mythe du vampire.

Zigomascope Quelques scènes bien gore pour cette curiosité troublante.

par Lady Kiou

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :