ANGEL HEART

d’Alan Parker (1987)

Ticket Toute une époque cinématographique pour moi : Blade Runner, Midnight Express (du même réalisateur), Vol Au Dessus d’Un Nid De Coucou… bref, l’un de mes films de chevet.

Popcorn Je ne m’attendais surtout pas à la chute de cette histoire.

Soda Une bande-son parfois lourde, parfois bluesy et qui convient parfaitement au propos.

Clap Dans une ambiance plus que sombre et glauque à souhait, les acteurs évoluent pas-à-pas.

Zigomascope Le Maître Alan Parker aux commandes : Fame, Pink Floyd The Wall, Birdy, Mississipi Burning, The Commitments, Les Cendres d’Angela, et bien d’autres encore mais je ne cite ici que les films que j’ai vus.

par Lady Kiou

JOKER


de Todd Phillips (2019)

Ticket Tiens, mais pourquoi suis-je donc allée voir ce film ? Ah oui grâce à la super mauvaise critique de mon émission radiophonique sur le cinéma préférée ! Merci donc Le Masque Et La Plume.

Popcorn Encore une histoire de « Joker » ! Oui mais traitée de façon bien différente.

Soda Une belle bande-son dont un petit morceau tout droit sorti des années « paillettes » et qui crée un malaise tant l’envie de danser sur son fauteuil est très tentante.

Clap J’ai personnellement trouvé Joaquin Phoenix très juste dans cette folie.

Zigomascope Alors nous ne sommes pas là du tout dans le genre des films comics tels que nous les connaissons.

par Lady Kiou

ONCE UPON A TIME… IN HOLLYWOOD

de Quentin Tarantino (2019)

Ticket Toujours (enfin souvent…) au rendez-vous pour un Quentin Tarantino.

Popcorn Une histoire du cinéma dans les années 1970’s.

Soda Une bande-son aux petits oignons comme d’habitude.

Clap Une façon de filmer qui moi m’émerveille, et, pour qui connaît l’histoire,  un subterfuge pour nous emmener là où on ne s’y attendait pas. Et des acteurs « Oh-my-god », la barre est très très haute !

Zigomascope Pour le côté hémoglobine, et bien il faudra patienter un long moment. Moi-même je crus un instant y échapper…

par Lady Kiou

THE DEAD DON’T DIE


de Jim Jarmusch (2019)

Ticket Pas fan de zombie mais du réalisateur et du casting hors norme !

Popcorn Je ne vous ferai pas l’affront de vous raconter le synopsis du film.

Soda Une petite chansonnette toute guillerette passe et repasse comme pour conjurer le sort. S’y ajoute la musique composée par Sqürl, le propre groupe de Jim Jarmusch.

Clap De bons effets, des dialogues très drôles et énormément de références cinématographiques.

Zigomascope Ce qu’il y a de sûr c’est que j’aimerais bien prendre la même chose que ce réalisateur au petit déjeuner !

par Lady Kiou

PUSHER

de Nicolas Winding Refn (1996)

Ticket Le premier film d’une longue série de ce réalisateur, ça ne se refuse pas (Bronson, Valhalla Rising, Drive…).

Popcorn Caméra à l’épaule et hop, on embarque dans les ruelles obscures de Copenhague.

Soda Côté bande-son, un peu de guitare ne fait jamais de mal !

Clap Clap, clap, clap… et une standing ovation. Des acteurs géniaux dont le grand Mads Mikkelsen qui fait ici ses débuts.

Zigomascope Ce film me fit un peu penser à Trainspotting, mais en beaucoup moins propre.

 

par Lady Kiou

INGLORIOUS BASTERDS

indexde Quentin Tarantino (2009)

Ticket Habituée à de petites perles de la part de Mister Quentin Tarantino, je me devais d’aller voir celle-ci.

Popcorn Dans l’Europe de la seconde guerre mondiale, une bande d’américains-scalpeurs incontrôlables débarquent pour venger l’humanité.

Soda Plein de choses sympathiques dans la bande-son, mais quelle ne fût pas ma surprise lorsqu’en plein milieu du film j’entendis les premières notes de la chanson Cat People (putting out a fire) accompagnées de la voix inimitable de Monsieur David Bowie. Ca pouvait continuer de plus belle.

Clap Les acteurs sont tous merveilleux. Brad Pitt est tordant de rire avec  l’accent qu’il a pris durant le tournage. Le personnage interprété par Christopher Waltz est quelque peu agaçant mais il est tellement bien joué qu’on lui pardonne. Mélanie Laurent est absolument somptueuse.

Zigomascope Je pense que le réalisateur s’est fait un plaisir monstre en réécrivant cette partie l’histoire.

par Lady Kiou

DRIVE

indexde Nicolas Winding Refn (2011)

Ticket Pour une fois, en cette année 2011, j’écoutai les critiques (ainsi que l’avis du festival de Cannes) et allai voir ce film.

Soda Une musique entraînante sortie tout droit des années ‘80‘, même si elle date des années ‘2010’, nous abreuve durant le déroulement du scénario.

Popcorn Sans trop de bla-bla (contrairement à un Tarantino par exemple et que j’adore par ailleurs, mais il est vrai que ça parle) la concentration peut se faire plus aisément sur le jeu des acteurs.

Clap Une réalisation silencieuse et assez épurée pour 1h40 de contemplation absolue.

Zigomascope Je ne m’attendais surtout pas à ce genre de bobine en franchissant les portes du cinéma.

par Lady Kiou

PENNY DREADFUL

Penny_DreadfulCréée par John Logan (2014)

Ticket Sur les bons conseils d’un ami, je me lançais à l’assaut de cette série qui compte, pour l’instant (?…), trois saisons.

Popcorn Il s’agit d’une oeuvre fantastique où se croisent, en toute impunité, de multiples personnages issus de la littérature britannique. En gros, que du miam !

Soda La bande-son semble tout aussi bien envoûtée, qu’envoûtante !

Bonbon Le Penny Dreadful était en fait à l’origine un genre littéraire macabre qu’on pouvait se procurer pour un penny dans l’Angleterre du 19ème siècle.

Clap Une réalisation splendide dans des décors incroyables du Londres de l’époque Victorienne. Âmes sensibles s’abstenir tout de même, parce que du gore il y en a forcément entre deux magnifiques scènes toutes jolies. Les acteurs n’ont plus aucune preuve à nous donner concernant leur talent.

Zigomascope Pas de précipitation sur le visionnage de l’intégralité de ma part, car, en effet, la série serait arrêtée…

par Lady Kiou

PULP FICTION

de Quentin Tarantino (1994)

Pulp_Fiction_coverTicket   À l’époque la réclame nous promettait un truc fabuleux. Elle ne plaisantait pas. La légende vantera également les pouvoirs hallucinants de son réalisateur-scénariste et des acteurs choisis. Là encore, dans le mille. Voici donc l’histoire d’une petite bombe cinématographique.

Popcorn   Que du beau monde bourré de savoir-faire en pleine récréation pour cette comédie sombre et piquante. Qui a peur de John? Pas Uma. Qui retrouvent Tarantino avec joie? Harvey et Tim. Qui reprit du poil de la bête? Bruce. Un beau travail d’équipe.

Bonbon   Roger Avary et Quentin Tarantino, amis de longue date, ont écrit le scénario.

Soda   C’est là que ça se gâte parce que vous n’allez absolument pas pouvoir rester assis bien longtemps ;D Excellente Playlist !!!

Clap   Une fiction entwistée magistralement catapultée contre l’écran.

Zigomascope   Une bobine qui va sérieusement vous remuer la pulpe.

ZD

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :