NIKITA – SUBWAY – LEON – LE CINQUIEME ELEMENT

de Luc Besson (1990 – 1985 – 1994 – 1997)

Ticket Revus dans cet ordre, j’avais un très bon souvenir de leur visionnage. Voilà tout ce que je retiendrais de la filmographie de ce réalisateur.

Popcorn Travelling avant jusqu’à la première scène, vous savez un peu à la « Shining » (selon mes références et mes goûts).

Soda Encore un point commun entre ces quatre films : la musique composée par Eric Serra.

Clap D’autres similitudes ? Oui.

Dans Nikita, Subway et Léon : Jean Reno et Jean-Hugues Anglade

Dans Subway et Léon : Jean Bouise

Dans Léon et Le Cinquième Elément : Maïwenn et Gary Oldman

Zigomascope Je ne me souvenais plus à quel point j’avais apprécié de voir ces bobines à leur sortie (sauf pour Subway, que je vis sur un écran de télévision).

par Lady Kiou

DAVID & MADAME HANSEN

de Alexandre Astier (2012)

Ticket Cinq ans plus tard l’étrange petite bobine s’est posée avec délicatesse, et justesse, face à mes mirettes bientôt médusées.

Popcorn Alexandre Astier et Isabelle Adjani. Sur cette partition dramatique leur duo s’accorde sans fausse note.

Soda Les compositions musicales sont soignées, tissées sur mesure par l’auteur avec La Camerata. L’accompagnement est parfait d’un bout à l’autre de cette histoire douce amère, et le thème magnifique.

Clap  La palette d’armes créatives affûtées d’Alexandre Astier n’a de cesse de me fasciner. Qu’il compose, écrive, joue et réalise, il déploie son talent avec générosité.

Zigomascope « Une invitation à la désobéissance » A. Astier

MaD

 

après le film+interview

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :