THE HANDMAID’S TALE (La Servante Ecarlate)

Créée par Bruce Miller (2017 – en cours)

Ticket Il n’était pas du tout question d’un manque de confiance envers les personnes qui me recommandèrent cette oeuvre, mais je ne sais pas pourquoi je mis du temps à prendre le temps de la regarder.

Popcorn Parce que j’adore la définition du mot dystopie (ce dont parle cette histoire), je vous la livre par pure gourmandise : « société imaginaire régie par un pouvoir totalitaire ou une idéologie néfaste, telle que la conçoit un auteur donné » (Dictionnaire Larousse).

Soda La tendance actuelle dans les séries est d’insérer des musiques connues du grand public. Cette série n’y déroge pas et voici quelques exemples de ce qu’on peut entendre au fil de l’histoire (selon mes goûts bien entendu)   : Bob Marley and The Wailers, Simple Minds, Nina Simone,  Jefferson Airplane, Kate Bush, Cat Power, Norah Jones, Dusty Springfield, Bruce Springsteen, The Velvet Underground, The Boomtown Rats, U2, Buddy Holly, Ludwig Van Beethoven, Portishead…

Clap De temps à autre, on assiste à une véritable chorégraphie de la mise en scène faite de rouge, de blanc, de noir, de vert, de bleu et de gris.

Zigomascope Tirée d’un roman et, à bien y réfléchir, on est dans du « potentiellement probable » et l’angoisse monte… mais ça donne envie de se battre ! Une saison 4 est en attente.

par Lady Kiou

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :