THE WEST WING

de Aaron Sorkin (1999-2006)

westwing

Ticket J’ai des amis qui me veulent du bien.

Popcorn Dévorée de la première à la septième saison, façon réveil affamé du grizzly après hibernation. Spectacle impressionnant d’acteurs et d’actrices infatigables jouant des dialogues à la perfection, ballet rythmé et soigné des caméras, monstrueux budget déco, une superbe plongée dans les eaux chahutantes et croustillantes d’une grande fiction politique.

Soda La musique sert le propos avec une infaillible loyauté.

Clap Chef d’oeuvre du premier au dernier épisode.

Zigomascope Excellente série.

Un commentaire sur “THE WEST WING

Ajouter un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :