ANNIE HALL

de Woody Allen (1977)

annie-hall1
Ticket   Les fleurs c’est bien joli mais une galette scintillante en jette, surtout soigneusement sélectionnée. Ce bouquet d’images-là tient beaucoup plus longtemps. Une des plus belles capitales de l’univers de monsieur Woody Allen.

Popcorn   Juste ce qu’il faut de pépites croustillantes dans les dialogues. Un oeil sûr et enjoué orchestre décors impeccables et interprètes harmonieux. Un cépage magique qui transforme réflexions et histoires d’un personnage en un conte miraculeusement ordinaire dont le spectateur s’enivre, insouciant et lucide.

Soda   Lady La-de-da & quelques standards jazzy, un medley, une symphonie de Mozart. Charmantes petites touches audio.

Clap   Excellent cru, se boit d’un trait, reste bien en bouche, anime papilles et neurones avec délicatesse. À partager sans modération.

Zigomascope   Exigez des bobines de qualité, les bobines estampillées W. A. !

ZD

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :