la poêlée de bobines sans trailer à déguster les dimanches de pluie

THIS MUST BE THE PLACE

In Du Film à Risettes, Du Film Qui Remue on mars 29, 2017 at 20:00

de Paolo Sarrentino (2011)

Ticket Alors bien évidemment cette tête en plein milieu de l’affiche n’était pas sans me rappeler le chanteur de The Cure dont la période la plus prolifique, à mon goût, fut entre 1979 et 1989 (en ôtant tout de même l’album de 1987…) De plus près, je reconnus la tronche de Sean Penn ! Mais qu’était-ce donc que cela ?

Popcorn La description du film me semble assez difficile, en même temps ça n’est pas du tout le but de ce petit bla-bla. Maybe a Road Movie 😉

Soda Je passai par contre complètement à côté du fait que le titre faisait référence à un morceau des Talking Heads (n’étant pas fan du groupe, je serai volontiers pardonnée). David Byrne, chanteur dudit groupe, est à l’affiche et a composé la majorité des morceaux présents : une musique assez plaintive qui sied finalement parfaitement au scénario.

Clap Je pense que tout repose sur cette prestation hors norme de l’acteur principal, qui nous sert un personnage drôle et sensible à la fois.

Zigomascope Bref, je me suis bien éclatée à regarder ceci, même si un sujet plus que grave y est traité.

 

par Lady Kiou

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :